Véronica

Médaillée des Arts et Lettres de France

IMG_2478.JPG

" Pas de formation académique pour Véronica, pure artiste autodidacte. Juste une irrépressible envie de créer de nouvelles oeuvres et de découvrir de nouvelles techniques: "Je peins depuis l'école primaire, c'est vital pour moi, et je consacre également une partie de mon temps à la création de bijoux..".

 

Après une période d'apprentissage classique consacrée à la copie de différents styles d'école, le geste se délie peu à peu laissant libre cours à son imagination, et lui permet d'envisager une évolution résolument avant gardiste de son art. Sa peinture, d'abord figurative, s'épure peu à peu vers plus d'abstraction.

 

Le déclic se produit lors de la visite d'une exposition d'art contemporain. Dès lors Véronica explore de multiples voies, multipliant les techniques à sa disposition et n'hésitant pas à assembler les matériaux les plus divers: résines, bois, métaux, Plexi, polymères.

En décembre 2018, les Zigs, des petits personnages espiègles, voient le jour, aidant Véronica à peindre ses tableaux, avec leur petite touche si... personnelle... et ce petit grain de folie qui les caractérise. Carrément incontrôlables, ils ont leur propre vie; une Story Zig a vu le jour sur Instagram, et le ZigArt est né!

Mais plasticienne dans l'âme, ses tableaux, tout comme ses bijoux, sont de véritables sculptures en 3D, avec des effets de bois et de métal, des drapés, et des mouvements ondoyants permettant à l'esprit de lâcher prise, de s'évader. Elle se dit volontiers inspirée dans ses œuvres, qu'elle crée bien souvent la nuit.

Dans sa signature, le rapport à l'eau est toujours présent: la spirale du Nautile qu'elle a choisi comme symbole, et qui figure toujours au recto ou au verso de ses œuvres, rappelle le mouvement de la vie et de l'évolution permanente. Ses cloisons intérieures expriment une dynamique de croissance, métaphore des étapes de notre propre vie.

Ces témoins de son chemin initiatique interpellent, plaisent ou dérangent parfois, mais laissent rarement indifférent le visiteur qui vient découvrir ce monde intérieur. "

Véronica paraît régulièrement dans un magazine d'artistes local, imprimé à 10 000 exemplaires: l'Arlequin, avec lequel elle participe à des expositions régionales.

Mais peu d'expositions pour elle qui privilégie chaque année un endroit de référence qu'elle affectionne: l’Exposition internationale des Arts et Lettres de France à l'espace St Rémi de Bordeaux. 

Son travail y est repéré et elle est médaillée de bronze en 2016, puis médaillée d'argent en 2019. 

Pour découvrir ses différentes créations sur Instagram, bijoux et tableaux:

veronica_artiste_plasticienne